Cuir

Iris

Les ruelles de Grasse leurs appartenaient. Les fenêtres ouvertes, je respirais les effluves de Cuir, de Rose et d’Iris. Moi aussi je voulais devenir parfumeur gantier, moi aussi je voulais réinventer la beauté et partager ma passion pour toutes ces odeurs. Mes sens étaient en éveil, assis au bord de ma fenêtre, je voyageais à travers les temps.